< id="header">

16.11.05

Douceur de lait


La confiture de lait est un délice très apprécié en Amérique du Sud, souvent décrite comme un spécialité argentine mais je crois que d'autres pays d'Amérique latine en sont friands.
Pour ma part j'ai découvert la dulce de leche argentine il y a 2 ans aux Etats Unis, après en avoir acheté un pot dans une petite épicerie qui proposait une petite sélection de produits venus d'un peu partout. Une cuillère de dulce de leche sur une tranche de pain grillée le matin me mettait tout de suite de bonne humeur. De retour en France, j'ai acheté de la confiture de lait, notamment un pot de Bonne Maman et j'ai été bien déçue. Bon ce n'est pas mauvais c'est sûr, mais cela n'a rien à voir, il suffit d'ailleurs de regarder l'étiquette: du lait concentré, quel sacrilège:-) Il existe d'ailleurs une recette express pour faire de la confiture de lait avec du lait concentré sucré, comme a pu le tester Estelle.
J'ai opté pour la recette traditionnelle et là je n'ai pas été déçue du résultat.
C'est ultra facile, la seule chose un peu embêtante est de surveiller régulièrement, surtout la dernière 1/2 heure. Le premier essai a complètement râté, j'ai fait cuire trop longtemps ma confiture de lait, jusqu'à la consistance d'une crème ou d'une pâte à tartiner. Elle avait pourtant l'air parfaite; mais en refroidissant, elle a durci et j'ai obtenu des caramels géants en pots!!! La seconde tentative a été plus concluante, la confiture de lait est prête quand on obtient une texture de béchamel pas trop épaisse et là, après refroidissement, on obtient la consitante pâte à tartiner.
Dulce de leche/confiture de lait:
(pour un pot de 500g ou 2 petits pots)
1l de lait
300g de cassonnade
1 gousse de vanille fendue en 2
(en option: une touche d'épices: cannelle ou autre)
Fendre la gousse de vanille en 2 et racler les grains noirs avec un couteau.
Dans une casserolle, verser le lait, le sucre , la gousse de vanille et les petits grains noirs. Faire cuire sur feu vif en remuant jusqu'aux premiers bouillons, baisser alors le feu sur feu très doux et compter 2H30 à 3h de cuisson, en remuant souvant (surtout les derniers moments, je dirais 45/30mn avant la fin).
Enlever la gousse de vanille à ce moment là.
Quand le mélange épaissit légèrement et prend une consistance de béchamel, arrêter le feu et verser dans un pot stérilisé. Fermer le pot et le renverser jusqu'à complet refroidissement.
J'ai ajouté 2 graines de cardamome verte écrasées dans le mélange lait/sucre que j'ai enlevées en même temps que la gousse de vanille. Pas mal mais peut-être un peu trop prononcé, une seule graine de cardamome suffirait.
Quoi qu'il en soit sur une petite brioche, ce matin, cette "douceur de lait" a fait mon bonheur.

Libellés : , , , , , , ,

8 Commentaires:

Anonymous Choupette said...

J'achète toujours la confiture de lait toute faite mais tu me donnes envie d'en faire moi-même.

11:32  
Blogger escargot gourmand said...

J'ai moi aussi publié une recette de dulce de leche il y a quelques jours, mais je dois dire que c'est une très bonne idée, d'ajouter des épices! Je le ferais la prochaine fois!

12:02  
Blogger Marcela said...

Bonjour Aude, je m'excuse de non ecrire en français, ma je ne suis pas capable.
Espero que se entienda... Quería decir que justo el otro día hice el dulce de leche y agregué un post en mi blog. La receta usualmente lleva bicarbonato, solo una pizca, para darle brillo. Personalmente uso menos azúcar, pero hay para todos los gusto.
Aquí puedes ver también otros de los nombres que se da al dulce de leche en America Latina.
Gracias por escribir tu receta y contar de estos dulces tradicionales de estas tierras!
Saludos.

12:04  
Anonymous brigitte said...

Tout comme toi, Majuluta j'ajoute une pincée de bicarbonate.
Es verdad que es una maravilla este dulce de leche. En Espagne on le fait avec une boite de lait concentré sucré comme Estelle l'a testé mais les puristes font grrrr!

13:45  
Blogger Marcela said...

Pas probleme de le faire avec lait concentré sucré. Es cierto que es distinto, pero es la solución más práctica para quien está lejos de casa. :) Y además es como lo hacían en casa de mis abuelos paternos. Ponían la lata en el puchero (una especie de pot-au-feu) y se aprovechaba la energía.

04:42  
Blogger Aude said...

Choupette: Essaie la dulce de leche maison, tu m'en diras des nouvelles. Pas très régime c'est sûr mais tellement bon.

Escargot gourmand: Oups, désolée je n'avais vu ta recette, mais c'est un peu différent puisque j'ai opté pour la vieille méthode lait + sucre.

Brigitte & Marcela: Je voulais ajouter un peu de bicarbonate mais je n'en avais plus dans mes placards, mais je note pour la prochaine fois. Désolée j'aurais aimé répondre en espagnol mais j'ai tout oublié :-). Merci Marcela pour tes commentaires sur cette "douceur" latine. Je vais vite voir ton "post" sur la dulce de leche.

09:33  
Blogger Cindy said...

Miam ! J'n fais régulièrement et c'est tjs un délice, par contre j'ai une recette un peu différente : pas d'épices, du sucre blanc et en plus grandes quantités.

00:38  
Anonymous Anonyme said...

Salut !
Ce n'est pas pour faire de la pub, mais qm...
Je suis argentin et j'ai vécu 10 ans à Paris. Cela a été entre 1998 et 2008. Tout cela pour dire qu'au début, il n'y avait qu'à prendre une boite de lait concentrée et de la faire bouillir dans une cocotte minute (la chaleur est distribuée parfaitement). Après, j'ai découvert les effets de la mondialisation dans un sens qui me convenait bien. Donc, après l'an 2000 il y a eu un argentin très malin qui a commencé a fabriquer de dulce de leche pour le marché européen dans la belle bretagne. Pour l'Espagne, il fabrique une version française du Chimbote (qui n'est pas celui fait en argentine, mais fait l'affaire des consommateurs habitant là-bas). Ce Dulce de Leche est troubable au Bar del Sur, 35, Bd Saint Germain, Paris 5è (ches Attac il est dispo au rayon Exotique, mais plus cher). Après, le même entrepreneur, fabrique un dulce de leche vendu chez Monoprix sous le label "Gourmet". Il n'est pas exactement le même que le Chimbote, mais fait le bonheur partout. Enfin, depuis quelque temps, Carrefour vende aussi un dulce de leche fabriqué par ce monsieur. Pour le gouter, il suffit de passer au rayon des fromages et demander aux marchands de le faire tester.

Bon ap !

Modesto

19:38  

Enregistrer un commentaire

<< Home



© Ma vie à table 2005-2007 


Aucune partie du contenu ne peut être reproduite sans autorisation préalable.